LIGC 2009 (Firenze)

COLLOQUE "EGALITà‰, IDENTITà‰, ISOMORPHISME"


Colloque du groupe LIGC
Villa Finaly, Florence (Italie)
17-20 septembre 2009

Coordination : Jean-Baptiste Joinet (Université Paris 1) et Michele Abrusci (Università Roma Tre)

Voir plus bas deux fichiers téléchargeables :
- "Informations pratiques",
- "Dossier à joindre à votre demande de financement"

1. PROJET ET CONTEXTE SCIENTIFIQUE DU COLLOQUE

Le thème de l’identité, envisagé ici seulement dans ses dimensions logique, ontologique et pragmatique a fait l’objet, dans l’histoire de la philosophie, d’importantes investigations, en particulier dans le champ de ce qu’il est convenu d’appeler, au sens large, la philosophie de la connaissance. Dans la période récente, la problématique de l’identité a trouvé dans les travaux contemporains inspirés par la théorie de l’interaction (théorie de la structure et des principes de l’interaction calculatoire et processuelle proposée par l’informatique fondamentale) le moteur d’un profond renouvellement. A la fin du XIXème siècle, c’est une réflexion sur l’identité qui avait conduit le logicien G. Frege a introduire sa fameuse distinction entre sens et référence (2+2 et 2x2 sont de sens différents, mais de références égales), le sens étant envisagé dans ce cadre comme un « mode d’accès  » à une référence conà§ue comme pré-existante (réalisme essentialiste frégéen). Si cet arrière-plan frégéen marqua toute la réflexion sémantique du XXème siècle, les années 1969 virent se développer sous l’inspiration de Christopher Strachey et Dana Scott, un programme alternatif (« sémantique dénotationnelle  ») proposant de refonder la théorie sémantique en renversant l’ordre de la précédence fondationnelle entre sens et référence, visant en effet à reconstruite la référence comme le produit (un invariant) des transformations du sens, telles que modélisées alors par la notion abstraite de calcul (aujourd’hui par celle plus générale d’interaction processuelle). Dans ce contexte, o๠l’essentialisme frégéen laisse la place à une sorte d’existentialisme processuel (la référence n’est plus comme chez Frege donnée à l’avance : elle est le produit second d’un agir – en fait d’un inter-agir, pragmatique et premier), les concepts d’individuation, d’égalité, d’isomorphie, d’indiscernabilité… perdent leur définition simpliste au profit de leur reconstruction en termes interactionnels. Le but scientifique du colloque est :
- De présenter et discuter ces investigations contemporaines en particulier logico-mathématiques autour de la notion d’identité (et des notions affines d’égalité et d’isomorphisme) au point de vue de interactionnel.
- D’inscrire ces réflexions dans l’histoire des pensées de l’identité (dans cette longue histoire, se distinguent de par leur impact et leur postérité quelques contributions majeures et tout particulièrement : dans l’antiquité celle d’Aristote ; à l’époque classique celle de Leibniz ; enfin lors du « moment logique  » qui s’ouvre à la fin du XIXème siècle celle de Frege – d’o๠la présence parmi les orateurs d’historiens de la philosophie antique, moderne et contemporaine).
- De prolonger cette pensée de l’identité et de l’interaction à l’interface avec d’autres disciplines dans lesquelles le point de vue interactionniste prévaut : linguistique (interaction pragmatique et dialogique), théorie des catégories, anthropologie (interaction sociale), biologie (individuation et identité en biologie), physique (interaction computationnelle quantique),

2. ORATEURS

- Vito Michele ABRUSCI, Professore ordinario, Gruppo di logica, Dipartimento di filosofia, Università Roma Tre. Titre de l’exposé : « Sur les définitions d’identité et d’égalité  » (exposé préparé en commun avec R. Finelli). Exposé jumelé avec ceux de MM. Chiaradonna et Mugnai.
- Jocelyn BENOIST, Professeur des universités, UFR de Philosophie, Université Paris 1, Equipe « Philosophies contemporaines » (EA 3562). Membre de l’Institut Universitaire de France. Directeur des Archives Husserl à l’ENS-Paris.
- Marcello BUIATTI, Vicedirettore del Dipartimento di Biologia animale e Genetica ; Vicepresidente Istituto per gli Studi Avanzati Galileo Galilei (IASG) ; Direttore dell’Unità Locale di Firenze del Consorzio Interuniversitario Biologia Molecolare delle Piante ; Presidente Centro Interdipartimentale Biotecnologie Agrarie Chimiche Industriali (CIBIACI) ; Coordinatore scientifico PNR Biotecnologie MURST Tema 4 "Agrobiotecnologie" ; Coordinatore generale Progetto U.E. "Functional molecular markers" Biotechnology DGXII. Titre : non communiqué à ce jour.
- Albert BURRONI, Equipe « Preuves-Programmes-Systèmes  » (UMR 7126, CNRS-Université Paris 7).
- Ricardo CHIARADONNA, Professore, Dipartimento di filosofia, Università Roma Tre (Histoire de la philosophie antique). Titre non communiqué.
- Claude DEBRU, Professeur des universités, Directeur du département de philosophie de l’Ecole Normale Supérieure de Paris (Philosophie des sciences), Directeur du « Groupe Histoire, Philosophie, Sciences  » (GHPS).
- Roberto FINELLI, Professore ordinario, Dipartimento di filosofia, Università Roma Tre. Titre de l’exposé : « Sur les définitions d’identité et d’égalité  » (exposé préparé en commun avec M. Abusci). Exposé jumelé avec ceux de MM. Chiaradonna et Mugnai.
- Jean-Louis GIAVITTO, Directeur de recherche au CNRS (section 07), Equipe « Langage, interaction et simulation  » (CNRS et Université d’Evry-IBISC), Titre provisoire : « La bactérie, le simulateur et son modèle  »
- Jean-Yves GIRARD, DRCE au CNRS, Laboratoire « Logique de la programmation  », Institut de Mathématiques de Luminy (IML, UMR 6206 CNRS-Université de la Méditerranée, Marseille). Médaille d’argent du CNRS. Titre de l’exposé : « à‰galité, identité, isomorphisme  »
- Martin HYLAND, University of Cambridge. Titre non communiqué
- Dominique LESTEL, Maà®tre de conférences (anthropologie) à l’Ecole Normale Supérieure de Paris, Département d’études cognitives. Titre : Egalité, identité, isomorphisme entre l’homme et l’animal.
- Antonio MOSCA. Université de Paris 7 (rattaché au REHSEIS), Doctorant en cotutelle de thèse avec l’Université de Roma 3 (Equipe Logica e Geometria della Cognizione).
- Massimo MUGNAI, Professore ordinario (Histoire de la philosophie classique), Scuola normale di Pisa.
- Frédéric NEF, Directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Membre de l’Institut Jean Nicod et de l’Institut Marcel Mauss.
- Thierry PAUL, Directeur de recherche au CNRS. Département de mathématiques appliquées ( UMR 8553, Ecole Normale Supérieure, CNRS)
- Myriam QUATRINI, Université de la Méditerranée et pour la recherche, membre de l’équipe "Logique de la Programmation" à l’Institut de Mathématiques de Luminy (IML, UMR 6206).
- Samuel TRONCON, Post-doctorant membre associé du CEPERC et de l’Institut de mathématique de Luminy.

P.-S.

Colloque organisé grâce au soutien :
- du Conseil scientifique de l’Université Paris 1
- du Conseil scientifique de l’Université Roma Tre
- de l’Ambassade de France en Italie
- du Groupe Histoire, Philosophie, Sciences (GHPS, ENS-Paris)
- de la Chancellerie des universités de Paris
- de l’Ecole doctorale de philosophie de Paris 1
- de l’EA Philosophies contemporaines (Paris 1)

Documents joints

  • Les participants au colloque trouveront dans ce document des informations pratiques (voyage, repas, logement, coà»t, déroulé)

  • Ce dossier est destiné àêtre joint àvos demandes de prise en charge et d’ordre de mission. Il comprend toutes les informations utiles àcet égard (scientifiques et financières, en particulier). Attention : le programme des exposés inclus est tout àfait provisoire.

  • 3. Programme définitif (PDF - 80,5 ko)

    Déroulement des journées, exposés et orateurs.

commenter, laisser un message


Contact

Groupe LIGC
c/o Jean-Baptiste Joinet
UFR de Philosophie
Université Paris 1
17 rue de la Sorbonne
75231 Paris cedex 05
joinet[/at/]univ-paris1.fr

Liste de diffusion
Liens

Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique